Archives de catégorie : "Société"

La chercheuse en physiologie a reçu jeudi le prix L’Oréal-Unesco pour ses travaux sur l’apnée du sommeil. La chercheuse en physiologie Fatoumata Ba. Layepro pour la Fondation L’Oréal Pour Fatoumata Ba, tout commence par une histoire de famille. L’apnée du sommeil, la chercheuse n’en avait jamais entendu parler avant que ce diagnostic ne soit posé sur la pathologie dont souffrait sa sœur. Quelques années plus tard, la voilà récompensée par la Fondation L’Oréal et l’Unesco, jeudi 21 novembre à Dakar, pour ses travaux sur ce trouble méconnu auquel elle consacre sa thèse de doctorat. La Sénégalaise est reconnue comme une des spécialistes du sujet. Une des rares chercheuses africaines en pointe sur ce syndrôme, dans un pays où « les études sur le sommeil sont très récentes et peu approfondies, faute d’équipements adéquats », explique la jeune quadragénaire : « Bien que cette pathologie soit fréquente et entraîne des complications telles que l’obésité, l’hypertension et le diabète, elle…

Lire la suite

C’est une histoire des plus émouvantes. Dibé Niang, mère de 10 enfants, a succombé sous le sabre d’un époux violent. C’était en 2016, l’histoire du suicide de Dibé Niang a été démontée aussitôt par la police. Arrêté puis mis en prison, le meurtrier devait purger une longue peine mais elle ne sait pour quel miracle, Thiabé Niang ne verra jamais le meurtre de sa sœur résolu. A Fatick précisément, cette histoire n’a pas fini de délier les langues. Mais au sein de la famille, elle devra être enterrée malgré la souffrance de Thiabé Niang qui ne lâche pas et crie justice. « C’était le matin du 24 mars 2016. Le mari de ma grande sœur a appelé mon frère pour lui dire que Dibé est décédée. 5 minutes plus tard, il rappelle pour dire qu’aucun homme n’a besoin de venir et qu’on peut seulement envoyer des femmes. Surpris, mon frère…

Lire la suite

Au Sénégal, 8% des femmes entre 15-49 ans ont été victimes de violence sexuelle, selon un rapport de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), qui a mené une enquête sur un total de 8.800 ménages. L’âge médian aux premiers rapports sexuels chez les femmes de 25-49 ans augmente avec le niveau d’instruction. Selon le doucement, il est de 18 ans parmi les femmes sans niveau d’instruction contre 20 ans pour celles ayant un niveau primaire. Les femmes ayant un niveau moyen/ secondaire ou plus, connaissent leur première expérience sexuelle à l’âge de 24 ans, soit six ans plus tard que celles non instruites. Chez les hommes de 25-59 ans, l’âge moyen aux premiers rapports sexuels est plus précoce du côté de ceux sans aucun niveau d’instruction, poursuit le document de l’enquête menée par l’Ansd. Évoquant la violence basée sur le genre, l’enquête note qu’au Sénégal, 27%…

Lire la suite

Dans la longue marche vers le développement, le secteur agricole est fondamental dans la mesure où il est au carrefour de plusieurs enjeux stratégiques. Penser et travailler au développement du système agricole, à bien des égards, relève de l’intérêt national. Ainsi, Sur le continent, les femmes participent largement à la production agricole et à la transformation des produits, et leur rôle est essentiel dans le développement de la sécurité alimentaire. Elles représentent pratiquement la moitié des agriculteurs dans le monde et sont depuis quelques décennies de plus en plus impliquées dans l’agriculture. Il faut appuyer les services et investissements publics dans les zones rurales pour améliorer les conditions de vie et de travail des femmes ; de donner la priorité aux politiques de développement technologique qui répondent aux besoins des femmes rurales et paysannes et reconnaissent leurs connaissances, compétences et expériences dans la production alimentaire et la préservation de la…

Lire la suite

Après l’ouverture par le Premier ministre du Grenelle contre les violences conjugales le 3 septembre dernier, la proposition de loi visant à agir contre les violences faites aux femmes, qui vient d’être votée à l’Assemblée nationale, permettra d’apporter des solutions rapides et opérationnelles pour lutter contre ces violences. LES MESURES POUR MIEUX PRÉVENIR LES RISQUES ET METTRE FIN AUX VIOLENCES : impossibilité de refuser une ordonnance de protection en se fondant sur l’absence de dépôt de plainte d’une victime ; fixation d’un délai de délivrance de l’ordonnance de protection à 6 jours contre 42 en moyenne actuellement ; mise en œuvre du port du bracelet anti-rapprochement de manière préventive avant condamnation ; élargissement des conditions d’octroi d’un téléphone grave danger (TGD) ; facilitation de l’attribution de la jouissance du logement conjugal à la victime, à sa demande. Cette proposition de loi permettra d’apporter les solutions opérationnelles mais aussi l’outillage adéquat…

Lire la suite

Pour l’auteure des « Monologues du vagin », invitée au Monde Festival le 6 octobre 2019, le dérèglement climatique et les violences faites aux femmes trouvent leur origine dans une même vision du monde fondée sur le patriarcat. L’auteure de la pièce de théâtre féministe culte Les Monologues du vagin, Eve Ensler, était l’invitée du Monde Festival le 6 octobre 2019 à l’Opéra Bastille, à Paris. Elle est intervenue sur le thème : « De #Metoo à Trump, quels combats aujourd’hui pour le féminisme ? » Pour l’écrivaine américaine, il existe un parallèle entre la façon dont les hommes au pouvoir comme Donald Trump ou Jair Bolsonaro dominent la planète pour lui piller ses ressources, et leur vision patriarcale des femmes. Ce sont pour eux« des objets qui peuvent être dominés, exploités, pillés pour leurs besoins. » La rencontre était animée par Annick Cojean, journaliste au Monde.

Il est facile d’énumérer quelques-uns des nombreux articles de tous les jours inventés et brevetés par les femmes – le lave-vaisselle, les essuie-glaces, le jeu de société Monopoly, pour n’en nommer que quelques-uns – mais le monde ne tire toujours pas pleinement parti des idées novatrices des femmes, selon un rapport. Les femmes inventeurs représentent un peu moins de 13 % des demandes de brevets dans le monde, selon une étude réalisée par l’Office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni, soit une femme inventeur pour sept hommes. Et bien que la proportion des demandes de brevets augmente, au rythme actuel, elle n’atteindra pas la parité entre les sexes avant 2070. Alors, pourquoi y a-t-il si peu de femmes dans le monde de l’invention ? Les chercheurs attribuent cet écart à un manque de femmes travaillant dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (Stem). Selon Penny Gilbert, associée du…

Lire la suite

les facteurs de risque du cancer du sein : Il est important de noter d’abord qu’avoir un facteur de risque ne signifie pas que vous allez developer un cancer. Un facteur de risque est juste un élément qui, potentiellement pourrait augmenter vos (mal)chance de développer un cancer. Ces facteurs sont: 1. L’hérédité: si votre mère, vote tante, votre sœur, votre grand-mère ou tout autre membre de votre famille a développé un cancer du sein, potentiellement, vous risquerez d’en développer aussi. Ce risque est d’autant plus fort que le nombre de personne concerné au grand. Il existe même un gène dont le lien avec le cancer du sein est connu. Certaines familles occidentales n’hésitent pas a amputer les seins des jeunes filles des la fin de la puberté si ce gène est retrouvé. De plus, 15% des femmes soignées pour un cancer du sein risquent de développer un cancer sur l’autre…

Lire la suite

10/40