La femme du bar et le sorcier – Partie 5 (Par Perle Rare NMFT)

La femme du bar et le sorcier – Partie 5 (Par Perle Rare NMFT)

#la_femme_du_bar_et_le_sorcier
Partie 5
***Ramatoulaye malado ***

-Non je t’en prie mon Dieu fait qu’il me revient .je ne peux pas me permettre de le perdre lui aussi.

Je voulais le rattraper dehors pour lui dire que j’avais besoin de lui mais comme pour me punir l’ascenseur était en panne .je dévalais les escaliers aussi rapidement que je pouvais.

Arrivée au Rez de chaussée, je courais dehors comme une folle mais il était déjà parti .j’ai regardé autour de moi mais il n’était plus là.

-Non tu ne peux pas me faire ça me répétais je alors que mes larmes coulaient intarissables.

Je ne savais plus quoi faire j’ai décidé de marcher un peu .

Je traînais ainsi dans les rues et une voiture avait failli me renverser.

La propriétaire descendit et je reconnus salimata.
-Voyons ,c’est Ramatoulaye malado
-Espèce de tarée tu as failli mettre fin à mes jours .
-Et bien si c’était fait j’aurais libéré le monde, d’une espèce de naïve, d’une insolente et surtout d’une fille conne .Dit elle en comptant ses doigt a chaque fois qu’elle m’attribuait un adjectif.
-Ramatoulaye malado tu es naïve et conne ,en plus d’être insolente…
-Et toi ,tu es une fille folle furieuse qui se croit plus maligne que tout le monde …
-Au moins moi personne ne me manipule et ne profite pas de moi .Tu sais quand on est naïve, les gens nous utilisent puis nous abandonnent comme des vulgaires chaussettes .Ma chère fait une rétrospection de ta vie et tu verras sur ce bye .
-Attends petite peste ,pourquoi tu me dis tout cela ?
-Parce que tu l’es mon amour .
Ses mots me faisaient extrêmement mal et je ne savais pas pourquoi.
-Tu mens
-Si j’avais eu la chance d’entrer dans ta vie je t’aurais ouvert les yeux .Mais bon dommage…

C’était une timbrée cette fille ,je la haïssais sans raison.

J’ai rebroussé chemin mais elle m’interpella de nouveau.

-Ramatoulaye malado je veux t’aider sincèrement.
-M’aider pourquoi ?
Elle s’approcha de moi et prit ma main. Elle traça quelques traits sur ma paume en murmurant des incantations

-Ta mère est a l’asile alors qu’elle est bien portante on a juste retenu sa langue pour qu’elle ne puisse pas parler .Ton frère a été assassiné. Sa mort n’est pas naturelle comme tu le crois ..
-Mais ,mais comment cela puisse être. Maman ! Euhh non Aliou mais qui a osé.
Je t’en prie dit moi qui a fait cela et je te jure qu’elle n’échappera pas à ma foudre …
-Du calme ma belle. Tu veux une vengeance, alors allie toi avec moi .
-Est ce que je suis obligée de devenir ton alliée
-oui sinon jamais tu n’auras de justice.
-Allons chez moi pour mieux discuter salimata.

Dès qu’on entra dans le salon elle se mit à renifler de façon bizarre.
-Dis moi Rama tu vis seule ici
-Oui bien sûr je te sers quoi .
-Je n’ai rien à foutre avec tes rafraîchissements. On discute j’ai des choses à faire après .
-Salimata ,je ne sais pas qui tu es et je ne suis pas prête à t’avouer tout ce qui se passe dans ma vie …
-J’en ai pas besoin ma chère Car je connais la moitié petite sotte .Je voulais juste de dire de te méfier de ton entourage et d’arrêter de faire la folle .Reprends ta vie ma chère. Sinon je te jure bientôt ils vont en finir avec toi .Et en ce moment ils posent des plans pour pouvoir détourner beaucoup d’argent dans ton entreprise..
-Et pourquoi je dois te croire SALIMATA. TU N’ES QU’UNE MENTEUSE. JE N’AI PAS D’ENNEMIS .TU SAIS QUOI SORT DE CHEZ MOI PETITE FOLLE .
-RAMA RAMA ,JE SORTIRAI MA CHERE MAIS SACHE QUE TU COURS UN GROS RISQUE MA PETITE FOLLACE .

J’étais tellement en colère que je n’avais pas pu m’empêcher de la gifler.

Elle éclata de rire d’un rire sonore.
-je te jure si seulement je n’avais pas fait la promesse de t’aider tu allais regretter ce gifle. Bye bisou je t’aime

Mais !Mais ! Je vais devenir folle .Cette salimata n’a fait qu’augmenter mon anxiété.

Il fallait que je retrouve Modibo et pour cela je partirais au bar aujourd’hui.

Comme prévenu j’étais au bar .je résistais à boire mais plus je l’attendais plus je devenais nerveuse. J’avais envie de me défouler sur l’alcool.

J’ai acheté plusieurs bouteilles et j’étais sortie pour rentrer .

Chez-moi je vidais les bouteilles un a un ….

***Oumy***

Il fallait que j’aille voir Ramatoulaye cela fait presque un mois que je ne l’avais pas vu.Nous avions beaucoup de travail au bureau et puisqu’elle refusait de venir travailler Moussa nous obligeait à travailler comme des robots .Du coup je rentrais hyper fatiguée.

Bon Dieu ,pourquoi elle m’appelait encore .
-Oui tata d’amour comment tu vas
-Oumy je vais bien depuis quand tu n’as pas vu Ramatoulaye. Je t’avais dit de ne pas t’éloigner d’elle…
-J’ai bien en-tête tout tes mots alors pas la peine de se répéter. Je pars chez elle comme ça vue qu’on est dimanche je passerai la journée avec elle .Rappelles moi maman arrive
-D’accord prends soin de Rama

-maman a ce soir inchallah
-D’accord transmets mes salutations à Rama .

Dehors j’ai hélé un taxi mais a 100m de chez Rama tante yama m’appelait pour me dire de venir en urgence chez elle .
-Mais tante pourquoi tu gâches toujours mais programme…
-Oumy on ne pose pas de question il y a changement de programme, tante penda a disparut mystérieusement de l’asile et je sais que tu ne peux pas tenir ta langue .Et ce n’est pas le moment adéquat pour le dire à Rama
-Mais comment est ce possible qu’elle disparaisse comme ça, pauvre Rama
-Je te jure que je ne sais pas cette situation me dépasse et mon mari est comme devenu fou depuis qu’il a appris la nouvelle…
-madame vous êtes arrivait dit le taximan

-S’il vous plaît monsieur faites demi tour .je dois aller à yoff .Dites le course et je vous paie
-2500
-Pas de soucis ,merci ,tante j’arrive

***salimata ***

Ramatoulaye malado, RAMETOULAYE, cette odeur dans ton appartement était le parfum naturel de mon frère. Oui j’ai humé son odeur .il te fréquente je sais ma belle .
-Ah oui oui ,voilà le fameux secret de mon frère.
En voilà la vérité.

Modibo tu dois de collaborer mon cher frère. Je suis désolée mais c’est comme ça.

Le lendemain , de ma visite chez Rama J’étais assise tranquillement sur le lit de ma chambre en sirotant mon jus d’orange. En réfléchissant et je venais de trouver la réponse à mes questions.

Je vais appeler papa

Modibo voilà ce qui résumait la situation  » Lorsqu’une personne détient votre faiblesse, il peut vous manipuler à sa guise .Alors il faut veiller à que personne ne détienne votre faiblesse même s’il le connait. Et le plus souvent c’est l’amour qui flanche tout nos résolution car il nous fait voir qu’on possède une faiblesse et cela réside chez l’être aimé. RAMATOULAYE MALADO VOILA LA FAIBLESSE DE MON FRÈRE.  »

Le téléphone de mon père sonnait dans le vide .Alors je m’étais résigné à couper l’appel avant de composer le numéro de mon frère.

A deux sonneries il avait décroché
-mon amour de frère comment tu vas .Tu m’avais manqué
-je vais bien petite sœur moi aussi tu me manques .j’espère que tu ne m’en veux toujours pas .
-Non non je te pardonne .mais il faut qu’on se voit .Attends je te rappelle il y Demba qui m’appelle ne quitte pas

J’ai mis l’appel en attente avant de décrocher celui de mon cousin
-Dis ma cousine ,tu n’aurais pas l’idée ou se trouve ton frère, ton père a demandé de le tuer …
-Ah ok il a décidé de l’exécuter, actuellement je te jure que je ne sais pas ou il se situe mais je t’en donnes des nouvelles d’ici quelques minutes.
-d’accord j’attends, les rebelles on les tue avant qu’ils nous déshonorent -Haha

Je raccrochais ,avant de reprendre l’appel de mon frère.

-Modibo ,tu cours un grand danger ,il faut que tu quittes ton appartement va n’import ou papa veut te tuer .
-Quoi? Comment, non non ,c’est pas possible. SALY tu sais que je ne fuis jamais s’il compte me tuer il n’a qu’à venir ….
-Putain ,putain ,arrêtes d’être têtu je t’en prie écoute moi ,fais le pour moi sinon jamais je ne te pardonne ..
-je t’ai dit que je …
-Tu quittes l’appartement ou je vais MOI MEME TUER RAMATOULAYE MALADO. A TOI DE CHOISIR
-Attends ! Sœurette comment tu connais !
-Ce n’est pas la question à se poser .fais ce que je te dis …
Il reprit avec douceur et émotion
-je le ferai mais je t’en supplie sœur pas elle pas Ramatoulaye malado
-Vas la retrouver elle a besoin de toi et je ferais en sorte que père ne te retrouve jamais ..
-Merci je m’en vais …

Et voilà ce n’était pas si difficile.

voila mon père qui me rappelait.
-Bonjour Salimata je viens de voir ton appel manqué.
-Demba m’a dit que tu voulais tuer mon frère. Mais papa ,si tu le tue tu perdras cher papa car on dira que tu n’étais pas arrivé à convaincre ton fils et après tu l’as assassiné. Alors Tu imagine même mort il continuerai à mener ta réputation dans la boue .

Il resta silencieux pendant de longue minutes
-Qu’est ce que tu me propose petite peste ?
-Papa ,j’ai trouvé un petit secret de modibo mais il faut que tu coopère et que tu me laisse mener l’affaire à terme et je te jure qu’il acceptera d’être initier .
-Salimata je ne suis pas ton égale TU M’ENTENDS NE M’ÉNERVE PAS .JE NE VAIS PAS TE SUIVRE…
-ALORS VAS Y PAPA TUE LE TU VERAS ,TU VAS PERDRE TON HONNEUR SUR CE MERCI
-N’OSE PAS RACCROCHER SALY .JE TE DONNE 6MOIS CAR LA PROCHAINE SEMAINE D’INITIATION EST DANS 6MOIS .
-C’EST OK ,n’oublie pas d’appeler ton cher neveu Demba pour le changement de programme.

Tintin

Salimata tu évolue dans une pente très dangereuse.
Haha, tous deux je vous tiens entre les mains

***Modibo ***

Quitté Ramatoulaye malado était une torture pour moi .
Je voulais qu’elle me disait reste et ne me quitte jamais .

Mais j’ai compris que je n’avais aucun importance pour elle .

Elle était trop froide et indifférente quand elle me remerçiais pour tout ce que j’avais fait pour elle .

Je ne savais réellement pas distinguer ce que je ressentais pour elle .
D’une côté je la désirais ardemment de l’autre côté je ressentais de la pitié et cette envie de la protéger.

Cela ne faisait que moins de 24h que je l’avais quitté mais je ressentais un vide énorme.

Mais je m’étais promis de rester loin d’elle comme elle le voulait .

En effet ma sœur ou mon père venait de tout chambouler .je vais devoir retourner la voir .

Et je croyais que je n’ai pas beaucoup de temps .

J’ai pris quelques billets que j’avais fourré dans ma poche .je me chaussais et j’étais sorti avant de fermer l’appartement.

J’appréhendais la réaction de Ramatoulaye quand elle me verrait.

J’ai pris un taxi ,à travers le vitre je regardais dehors en cogitant.

Devant son appartement j’étais partagé entre deux sentiments sonner ou repartir.

J’ai fini par sonner. Une deux trois minutes plutard la porte s’ouvrit sur Ramatoulaye.

Son visage était inondé de larmes .Elle semblait être surpris de me voir .

J’étais stupéfait de la voir sauter dans mes bras .
Elle me serrait trop fort dans ses bras .

-Pourquoi tu étais parti …
-Mais Ramatoulaye tu voulais que je m’en aille .
-Non non je ne l’ai jamais voulu . Je …

Je me détachais d’elle avant de prendre son visage entre mes mains.
– l’essentiel c’est que je suis de nouveau là et je te promets que jamais je ne te quitterai .
-Je ne te laisserai plus jamais partir .

Je ne savais pas qu’elle mouche m’avait quitté. J’ai posé mes lèvres sur sa joue .

-Ramatoulaye ,je …..

9 commentaire(s)

Very great post. I simply stumbled upon your blog and wished to say that I have truly enjoyed surfing
around your weblog posts. After all I’ll be subscribing on your rss feed
and I’m hoping you write again very soon!

Excellent beat ! I would like to apprentice even as you
amend your site, how can i subscribe for a blog website?
The account helped me a acceptable deal. I had been a little
bit familiar of this your broadcast offered vivid
transparent concept

Greetings from Idaho! I’m bored to tears at work so I decided to browse your website on my iphone
during lunch break. I enjoy the knowledge you provide here and can’t wait to take a look when I get home.
I’m surprised at how fast your blog loaded on my mobile ..
I’m not even using WIFI, just 3G .. Anyhow, amazing
blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *